Cours et fluctuation boursière

Qu’est-ce que la MACD

La MACD, au même titre que le RSI présenté dans le précédent article dédié à l’analyse technique est un indicateur très largement répandu en bourse.

Si vous n’avez pas vu notre premier article dédié au RSI, nous vous invitons à cliquer ici

L’acronyme MACD signifie Moving Average Convergence Divergence. La MACD représente simplement la différence entre deux moyennes mobiles exponentielles que vous pouvez retrouvez sous l’abréviation MME ou EMA en anglais sur de nombreuses plateformes de trading.

Pour ne pas s’attarder sur les moyennes mobiles et comme il s’agit d’un indicateur extrêmement simple à comprendre et à interpréter et qu’il a déjà fait l’objet d’un article, nous ne nous attarderons pas sur son fonctionnement dans cette article.

Si vous souhaitez lire l’article dédié aux moyennes mobiles, cliquez ici

Toutefois, sachez qu’il s’agit simplement d’une courbe représentant la moyenne des cours de clôture d’un actif sur une période donnée. 

Dans le cas de la MACD, les périodes couramment considérées sont 12 et 26 jours. 

 Elle est couramment indiqué de la façon suivante : MACD (12, 26, 9)

Le premier chiffre vient indiquer la longueur de la première moyenne mobile, le deuxième la longueur de la seconde et enfin le dernier la longueur de la différence des deux premières.

 

Fonctionnement et interprétation 

Prenons un exemple pour mieux cerner cet indicateur ! 

Cours CELR

L’image ci-dessus représente le cours de la crypto-monnaie Celer Network de mi-novembre à mi-août 2020. Et en bas de l’image est représentée la MACD correspondante avec les mêmes paramètres que ceux évoqués un peu plus haut.

L’indicateur est composé de deux lignes continues : celle en bleu représente la MACD et celle en rouge la ligne de signal. Un histogramme représentant les volumes d’échanges est également présent.

On interprète la MACD de la façon suivante : Lorsque la MACD (ligne bleue donc) traverse à la hausse la ligne de signal, il s’agit la d’un signal d’achat. On parle alors de retournement de tendance car on passe d’une tendance précédemment baissière à une tendance haussière

Ce phénomène est observé au point A : la MACD vient croiser à la hausse la ligne de signal. On remarque qu’il s’ensuit une hausse du cours. 

De la même façon, au point B, la MACD se décolle clairement de la ligne de signal après une période d’hésitation indiquant le commencement d’une nouvelle période haussière qui se termine au point C lorsque la MACD croise cette fois, à la baisse, la ligne de signal. On a alors un signal de vente.

Le même phénomène se reproduit aux points E et F. 

Notez également que lorsque la MACD se situe au-dessus de la ligne de signal, les volumes d’échanges sont représentées pointant vers le haut. À l’inverse, au point D, la MACD se situe en-dessous de la ligne de signal. En conséquence, les histogrammes sont  orientées vers le bas et nous indiquent bien que nous sommes en période baissière.

Par ailleurs, on peut remarquer que lorsque la MACD se situe dans les extrémités hautes (points C et F) ou basse (point D), on observe souvent des changements de tendance. 

 

Pour Conclure

La MACD est un outil très puissant et très prisé des trader car il s’agit d’un indicateur rapide. C’est à dire qu’il a tendance à anticiper les fluctuations des marchés. C’est un excellent indicateur à utiliser en combinaison avec le RSI ou le Stochastique qui sera le sujet d’un prochain article

« Il est impossible de prédire de façon exacte les cours des marchés et cet article ne se substitue pas à un conseil financier professionnel. »

4
5
Matt
Matt

Fondateur de Bourse-investir et trader à mes heures perdues, j’ai créé ce site dans le but de partager mon expérience et ma passion pour l’univers de la bourse et du trading. J’ai toujours à cœur d’apprendre pour m’améliorer et j’adore passer des heures à me documenter sur les avancées de la blockchain ou de l’actualité boursière.